Espace personnel

Les éducatrices ou l’ambition de l’excellence

La réorganisation des secteurs de la Crèche familiale ne va pas sans la réorganisation du travail des éducatrices de jeunes enfants. Outre qu’elle est accomplie par cinq professionnelles de grande qualité, cette mission éducative constitue la substantifique moelle de la vocation même de la Crèche familiale : accompagner les assistants maternels sur toute la partie spécifiquement pédagogique de leur mission. Pour y parvenir, les éducatrices utilisent principalement deux outils : les activités avec les enfants et les visites à vocation pédagogique au domicile même de l’assistant maternel.

La nouvelle organisation du travail des éducatrices de jeunes enfants répond à trois objectifs précis :

  • Offrir à chaque enfant davantage de temps d’activités ;
  • Offrir à chaque enfant, chaque fois pour une période donnée (2 ou 3 mois) une activité thématique : la musique, le livre, l’expression corporelle, les activités sensorielles, ou la rencontre intergénérationnelle par exemple ;
  • Réduire le temps entre deux visites pédagogiques au domicile des assistants maternels de sorte à améliorer encore et toujours la qualité du service de la Crèche familiale sur le plan pédagogique.

Chacune des éducatrices de jeunes enfants ayant en charge l’animation pédagogique d’un secteur, elles seront affectées comme suit à partir du lundi 23 avril 2018 :

  • Secteur Bayonne : Elodie N’Guyen
  • Secteur Pays basque Atlantique : Constance Bidart
  • Secteur Pays basque Val d’Adour – Errobi : Valérie Lassalette
  • Secteur Pays basque Sud : Nicole Bareille
  • Secteur Sud-Landes : Maryse Bergerat

A partir du 23 avril prochain, la Crèche familiale n’amorcera pas une révolution dans la mesure où il n’est pas question de remettre en cause ce qui est et qui répond aux attentes des familles. A partir du 23 avril, la Crèche familiale améliorera encore et toujours le service rendu dans l’accueil des tous petits avec une préoccupation unique : le tout petit.